samedi 15 octobre 2011

PARIS : La Légende de Nicolas Flamel et de la Pierre philosophale


Paris est une ville de lumière, d'histoires et de légendes.

La légende de Nicolas Flamel est passionnante.

Vous ne connaissez pas Nicolas Flamel ? Si vous êtes un lecteur attentif des aventures d'Harry Potter, vous avez déjà croisé son nom ! Dans le roman, il est censé être l'ami de Dumbledore et possède la Pierre Philosophale. Pure invention ?

Pas tout à fait puisque Nicolas Flamel a bel et bien existé et qu'il est considéré comme l'un des grands alchimistes de son temps.

Il est né à Pontoise en 1330 où il acquit une solide instruction, décida de rejoindre Paris afin d’exercer les métiers de copiste, notaire et libraire.

Tout bascule le jour où un étranger lui vendit un livre pour deux florins. C’est ce Manuscrit d’Abraham le Juif, supposé contenir le secret de la fabrication de la Pierre philosophale qui allait changer sa vie et celle de sa riche épouse, Dame Pernelle. Il se transformera alors en alchimiste et vouera sa vie au décryptage du grimoire.

L'athanor = four des alchimistes et le vase philosophique. (Page manuscrite d'Abraham le Juif)

On ignore d'où lui provenaient ses revenus. Beaucoup pensent que son travail officiel d'écrivain-juré de l'Université ne suffit pas à expliquer sa fortune. On le soupçonne d'avoir pratiqué l'usure, la spéculation immobilière ou pire, d'avoir géré en sous-main les biens des juifs expulsés du Royaume. Sa recherche ne sera pas motivée par la cupidité mais par un élan spirituel.

Après trois années d’un labeur sans relâche, il atteignit enfin son but. Selon l’un de ses testaments, il serait parvenu à découvrir le secret de la Pierre philosophale, gage d’éternité, et le moyen de transformer le plomb en or, le 25 avril 1382.

D’après ses propres dires, Nicolas Flamel ne créa l’or que trois fois.

Ce qui est presque certain en revanche, c'est que Nicolas Flamel, aidé par sa femme Pernelle, accueillait des malades et les soignait. Lui et Pernelle vivaient modestement et utilisèrent leurs richesses pour aider leurs prochains. Nicolas Flamel a financé quatorze hôpitaux et construit trois chapelles, sept églises et quelques maisons.

En 1407, Flamel et sa femme, Dame Pernelle, font construire une maison de trois étages au 51 rue de Montmorency (Paris 3e arrondissement). Ils l’aménagent en auberge pour les pauvres, destinée à servir de refuge aux sans-logis de l’époque. En échange, ils leur demandaient seulement de dire quelques prières, comme en témoigne l’inscription sur la corniche, restaurée au début du xxe siècle.

On peut d'ailleurs toujours lire l'inscription qui invitait les pauvres à se présenter à eux : "Nous homes et femes laboureurs demourans ou porche de ceste maison qui fut faite en l'an de grâce mil quatre cens et sept somes tenus chascun en droit soy dire tous les jours une paternostre et un ave maria en priant Dieu que sa grâce face pardon aus povres pescheurs trespasses Amen".


La maison du 51, rue de Montmorency présente aujourd'hui un double intérêt puisqu'elle fut d'une part le lieu de résidence de l'un des plus célèbres et des plus mystérieux des Parisiens, et qu'elle est d'autre part la plus ancienne maison de Paris : elle date de 1407.

 copyright : Paris en photos

This is Paris’ oldest house, built in 1407. The alchimist and very good friend of Albus Dumbledore, Nicolas Flamel lived here.

5 commentaires :

  1. J'avais organisé une balade "Philippe Auguste" et nous étions passé devant cette maison pour en découvrir succinctement son histoire. Beau complément d'information sur ton blog que je vais de ce pas envoyer aux personnes présentes à la balade.

    RépondreSupprimer
  2. This is a very interesting article. I myself have written on my blog about 51 Rue de Montmorency.

    RépondreSupprimer
  3. Et hop ! Un blog de plus dans ma blogroll ! Et encore merci !

    RépondreSupprimer
  4. Tu as bien fait,Arash,de rendre présents Nicolas Flamel et son épouse dame Pernelle. De Pontoise en 1330 au 51 rue de Montmorency dès 1407 à Paris,c'est l'Histoire qui s'écrit. Merci!
    Françoise

    RépondreSupprimer
  5. Très intéressant et complet passez voir noter blog: worldinfo.over-blog.com

    RépondreSupprimer