samedi 7 mai 2011

Hommage à Claude Durand, le pape de l'édition française

J'étais avec Roland Dumas, lors de l'émission de Michel Field (TF1 - "Au Field de la nuit"), lorsque j'ai soudain croisé Claude Durand.

Cela faisait dix ans que nous ne nous étions pas vu.

J'avais vingt ans lorsque je suis venu le rencontrer dans les locaux des éditions Fayard. Un grand Monsieur.

Voici sa biographie :

Claude Durand est né le 9 novembre 1938 à Livry-Gargan.

Il entre dans la vie active à 14 ans et devient instituteur à 19 ans. Après avoir envoyé un manuscrit, il devient en 1958 lecteur aux éditions du Seuil. En 1965, il y devient éditeur à la tête de la collection « Écrire ». Il crée en suite la collection « Combats » publiant des auteurs de gauche d'Amérique latine et des pays de l'Est. En 1967, il découvre Gabriel Garcia Marquez avec Cent ans de solitude et en 1973 sort L'Archipel du Goulag d'Alexandre Soljenitsyne. En 1978, il devient directeur général des éditions Grasset qu'il quitte pour Fayard en 1980. Il prend sa retraite en 2009.

Claude Durand n'a écrit qu'un seul livre, La Nuit zoologique, mais qui fut un coup de maitre puisqu'il a obtenu le Prix Médicis en 1979, avant de prendre sa retraite du monde de l'édition en 2010, où il signe une nouvelle fiction, J'aurais voulu être éditeur, sous un pseudonyme qu'il dénonce paradoxalement dès la quatrième de couverture.

Avec Roland Dumas et Claude Durand (photo de Laurence Guenoun)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire