mardi 25 janvier 2011

Facebook et Twitter : danger contre les dictatures

Des milliers de manifestants lançant des slogans hostiles au pouvoir ont défilé mardi 25 janvier 2011 en Egypte à l'initiative de mouvements d'opposition s'inspirant de la révolte tunisienne, face à un déploiement policier massif.

En Egypte, l'idée des manifestations a été fortement relayée, en particulier auprès des jeunes, à travers les réseaux communautaires Twitter et Facebook. Sur Facebook notamment, plus de 90.000 personnes s'étaient déclarées prêtes à manifester.
"Moubarak dégage", "la Tunisie est la solution", ont scandé les manifestants au Caire comme à Alexandrie (nord), face à un dispositif policier massif.

Ces manifestations anti-gouvernementales sont les plus importantes depuis les émeutes de 1977 provoquées par une hausse du prix du pain, estiment des spécialistes.

Selon les services de sécurité, environ 15.000 personnes ont manifesté dans plusieurs quartiers du Caire, notamment aux abords des bâtiments officiels du centre-ville.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire